Cdlt. : une galerie d’Art et de Design « Cordialement Vôtre »

Stéphanie et Marine. L’une blonde, l’autre brune. Un défi de taille : démocratiser l’art auprès des liégeois en exposant leurs coups de cœur artistiques belges.

Elles ont toutes deux étudié la communication, à orientation artistique à la HEPL.
Stéphanie a réalisé son stage chez Wallonie Design, ASBL en charge de la promotion du design belge, pour organiser « Reciprocity », la triennale internationale du design de Liège. Elle a travaillé ensuite là-bas durant plus de 4 ans.

Marine, quant à elle, a travaillé dans des galeries d’art sur Bruxelles, Liège et Milan.
Elle a ensuite eu envie, comme beaucoup de membres de cette génération, de bosser pour elle et de représenter les artistes qu’elle aimait.

A la fin de leur contrat et disponibles au même moment, elles n’ont alors qu’une seule idée en tête : lier leurs deux expériences et passions ; l’art et le design. Elles se lancent donc dans un projet commun et de taille : l’ouverture d’une galerie d’art et design qui refléterait leur personnalité et leurs univers.

Stéphanie, à gauche et Marine, l’autre gauche

Marine : Stéphanie en 3 mots ? (« **** mais quelle angoisse ! »)

Entreprenante, « punchy » et motivée. Être à deux, c’est beaucoup plus motivant. On se sent soutenues et plus en confiance. 

Stéphanie : Marine en 3 mots ?

Patiente, posée et passionnée.
Marine est plus patiente. J’ai toujours organisé des events avec des deadlines à respecter. C’est plus compliqué pour moi d’attendre que les artistes se manifestent ou que les choses bougent d’elles-mêmes. Marine est également très passionnée et très connectée et toujours à la recherche de nouvelles tendances en matière d’artistes et de designs. 

Cdlt. c’est quoi ?

C’est en décortiquant le mot et en analysant sa définition, qu’on s’est dit que ça nous correspondait bien. C’est ça, Cdlt. « Qui vient du cœur ».

Des peintures contemporaines, des portraits photos qui en jettent, des objets hors du commun. Bref. Un matos atypique. Comment sélectionnez-vous les artistes exposés ?

On fait nos choix, en matière d’artistes ou de designers, au coup de cœur. Cela nous permet de ne pas nous justifier. Ne pas justifier pourquoi on aime ou on n’aime pas. Il y a aussi énormément de feeling entre les artistes choisis et nous. On croit beaucoup en leur talent et on a envie de le faire partager aux yeux du public.

Moodcups, Frédérique Ficheroulle, designer

Photographie, David Widart

Quelles démarches un artiste doit-il faire pour avoir une chance d’être exposé chez Cdlt. ?

Simplement nous envoyer un mail via l’adresse info@cdlt.gallery avec un portfolio contenant quelques images des réalisations. On n’est absolument pas fermées à un type d’art ou à une discipline particulière. Le principal, c’est que ça nous touche.

Vernissages, expos, mais également évents. Si un jour, Kactus souhaite organiser un évènement pour assurer la visibilité de ses protégés, possible ?

Carrément, oui. (Ouf !) On a eu l’occasion d’organiser le lancement de diverses publications en décembre. On organise aussi des soirées. Enfin soirées… On s’entend, on ne va organiser une « Boom » (Mert’).
L’idée est vraiment de pouvoir faire bouger la galerie au maximum et d’apporter des services en plus, de pouvoir se démarquer. 
On ne veut pas que Cdlt. soit considérée comme une vitrine statique ou une galerie classique.
En Février, nous accueillerons « Façon Jacmin », deux jumelles qui ont lancé leur marque de vêtements, tous confectionnés en Denim. Elles fonctionnent au Pop Up sous forme de « boutique mobile » ; une camionnette vintage entièrement aménagée comme un magasin.

Un artiste belge favori ?

C’est difficile de choisir parmi tant. Pour moi (Marine), je dirai Ann Veronica Janssens, Née au Royaume-Uni et vivant à Bruxelles, cette artiste plasticienne belge crée divers types d’installations (sculptures, projections, etc.) mêlant lumières et brouillards artificiels. À travers son art, elle exprime sa perception sensorielle de la réalité. 

Le coup de cœur actuel de Cdlt. est Léa Belooussovitch, artiste qu’on apprécie énormément et qui est actuellement en résidence pour 6 mois. Elle est française d’origine mais néanmoins vit et travaille en Belgique. Sa spécialité est l’utilisation de la technique du crayon sur du feutre, le mélange de ces deux principes va rendre le support extrêmement flou. Au travers de son art, elle critique la position de la presse et principalement ses photos. Des images qui nous en montrent trop, qui nous plongent dans une violence perpétuelle qui nous heurte mais à laquelle on s’habitue malgré nous.

Lahore, Pakistan-mars 2016 (Gulshan-e-Iqbal Park), 160×150 cm, Color pencil on felt, 2016, Léa Belooussovitch

Comme duo de designers, on aime beaucoup Muller Van Severen, un couple de designers néerlandophones. Leur art est très épuré, simple et efficace. C’est ce qu’on aime.

Cdlt. dans 5 ans ?

On en voit 10 à travers l’Europe ! 😀
Plus sérieusement, notre volonté est surtout de casser les préjugés liés aux galeries d’art. Beaucoup continuent à passer devant la vitrine, regardent de l’extérieur, mais n’osent pas entrer. Ils ont encore souvent cette idée de galeries « froides » où l’on se sent « analyser » avant même d’y avoir mis un pied. On veut vraiment essayer de modifier ces idées reçues dans l’esprit des publics visés.

Un conseil à nos Kactussiens ?

Si on possède un projet, une envie, une passion, il faut se lancer et ne pas hésiter.
Liège bouge beaucoup, c’est le moment de se donner l’opportunité de développer son concept en plein cœur de la cité ardente. Autant foncer maintenant (tant qu’on ne possède pas encore trop d’obligations) pour ne pas avoir de regrets plus tard 🙂

Des dates à retenir ?

Un vernissage prévu ce 19 janvier 2017 avec Nathalie Ledoux, jeune artiste liégeoise de 24 ans, qui nous exposera ses toiles au style figuratif puissant, utilisant pour thème le paysage qu’elle aborde de manière naturaliste et contemporaine. Elle nous dévoilera également le résultat de sa collaboration avec Selçuk Mutlu, artiste et poète d’origine turque vivant à Liège.
Les 9-10-11 Février 2017, nous recevrons les artistes et créatrices de « Façon Jacmin » dont nous vous parlions précédemment.

Condensation II, 2016, 140×180 cm, Acrylique sur toile, Nathalie Ledoux

Si vous aussi, tout comme moi, vous êtes curieux de tout mais surtout des belles choses, foncez dans cette galerie d’art et de design. Ne soyez pas timides, amateurs d’art ou non, vous ne serez pas déçus.
Pour jeter un œil, ou juste pour papoter autour d’un excellent café à l’italienne, ces deux jeunes galeristes prometteuses vous accueilleront « à la mode de chez elles », façon Cdlt 😉

By Cy

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *