Maison Rutten : un beau défi relevé à 21 ans!

12233196_10207524613491399_50727495_n

Je fais énormément d’heures mais je suis mon propre chef et ça, c’est un luxe. Je suis comme un poisson dans l’eau!

Se sentir bien dans sa tête, c’est déjà pas mal, se trouver belle dans son corps c’est encore mieux et le top du top c’est d’avoir des vêtements qui collent parfaitement à votre humeur du jour… Se retrouver devant sa garde-robe et se demander ce qu’on va porter aujourd’hui … Finir par tout sortir et se dire qu’on a vraiment plus rien à se mettre … Je vous l’accorde, ce n’est vraiment pas commencer la journée de la bonne façon! Autant bien faire les choses, step by step … La première étape devant la garde-robe, celle avant les chaussettes, avant la blouse, avant le pantalon et avant les bijoux (enfin ça, ça dépend 😉 )… Le choix de la lingerie bien entendu! J’ai découvert une toute jeune indépendante, Delphine Nix, qui a repris la Maison Rutten à seulement 21 ans, une enseigne qui existe depuis 1947! Si vous avez l’habitude de trouver votre lingerie en grandes surfaces, un petit tour dans cet établissement et vous aurez du mal à ne pas y retourner!
Quand on rentre dans ce magasin, l’accueil est chaleureux, « à l’ancienne » où, rien qu’au « bonjour » de la patronne, vous vous sentez importante – « à la pretty woman » (il manquait juste le champagne ;)).

Comment devient-on indépendante à seulement 21 ans?

12270078_10207524613731405_1156166634_nJ’ai fait des études en marketing puis j’ai tenté la communication car j’adore ça. J’ai toujours eu des jobs d’étudiants où la communication était une partie importante du métier. J’ai travaillé une première fois pour un patron dans un magasin de vêtements mais ça n’a pas collé. J’ai décidé de tenter ma chance dans cette Maison que je connais depuis toute petite. La patronne cherchait à remettre son commerce et elle a vraiment été étonnée de me voir débarquer du haut de mes 21 ans mais elle a joué le jeu. J’ai eu un apprentissage assez intense et j’ai accroché! 9 mois après, j’ai repris le magasin! Cela fait maintenant 4 ans que j’ai débuté cette aventure.

Financièrement, comment as-tu fait?

J’avais bien mis de coté en étant étudiante (et là, je me dis « meeeeerde pourquoi j’ai pas fait ça !!! ») et j’ai fait un prêt sur 7 ans. Je suis passée par Job’In mais j’ai été assez déçue par le suivi. A refaire, je ne serais pas passée par eux car un bon conseiller dans une banque m’aurait donné d’aussi bons conseils. J’ai repris un magasin qui vivait bien à la base, je ne partais pas de rien.

12244122_10207524613011387_1551172892_nAs-tu apporté des changements?

J’ai fait des transformations après un an dans le magasin. J’ai voulu garder le nom car il était (et est toujours) très connu. Ma jeunesse, mon dynamisme et, je pense, le sens du service m’ont permis de conserver la clientèle et d’en acquérir une plus jeune par la suite. J’ai également augmenté le prêt-à-porter. Des petits changements tout en gardant l’esprit de la Maison.

Qu’aimes-tu le plus dans ton boulot?

Je fais énormément d’heures mais je suis mon propre chef et ça, c’est un luxe. Je suis comme un poisson dans l’eau!
Les représentants viennent me présenter les nouvelles collections et j’assiste aux salons à Paris et à Anvers. Je n’achète jamais sur place car c’est trop tentant. Je prends note, marque mes coups de cœur et fais mes commandes une fois rentrée!

Quels sont les avantages de reprendre un commerce existant?

A l’heure actuelle, je n’aurais jamais ouvert un nouveau magasin. Ici, comme je te l’ai dit, je ne partais pas de rien, le magasin avait déjà une clientèle fidèle et régulière. Les gens sont très positifs car je suis jeune et ils me disent souvent qu’ils préfèrent faire vivre une petite commerçante que des grandes enseignes.

Une journée-type?

12278119_10207524612691379_959308532_nIl y a toujours des imprévus. J’ouvre du mardi au samedi, de 9h30-18h. Je ferme sur le temps de midi. Je commence par les commandes et je fais le réassort du magasin. Le lundi, en général, je suis en collection à Bruxelles et à Paris. C’est du 6 jours sur 7.

Au niveau de la publicité, que fais-tu?

Je passe de plus en plus par Facebook et je cible par localité afin d’avoir un impact plus important. La publicité papier reste aussi une valeur « sûre ».

Que conseillerais-tu à une jeune qui veut se lancer en tant qu’indépendante?

Bien réfléchir au fait que pour tenir le coup en tant qu’indépendant, il faut savoir se gérer, avoir conscience que l’argent dans la caisse n’est pas ton argent et qu’on a pas souvent congé. Ah oui, un point très important: avoir un excellent comptable.

Pourquoi est-ce important d’avoir de la lingerie de qualité?

12270143_10207524618851533_1633001545_nLes conséquences sont vraiment impressionnantes ! La poitrine va s’affaisser beaucoup plus vite avec de la lingerie de « mauvaise » qualité.. Elle va s’alourdir beaucoup plus vite et être moins mise en évidence… C’est la qualité d’élastique qui joue. Les soutiens gorges que je vends sont à un prix plus élevé que dans les grandes enseignes mais les clientes les garderont beaucoup plus longtemps et sentiront la différence rapidement. En plus du conseil de ma boutique, c’est un investissement sur le long terme!

Pourquoi venir à la Maison Rutten?

J’ai tous les jours des nouvelles clientes ET je garde des clientes régulières qui viennent pour le conseil. La fidélité, c’est la plus belle récompense! J’ai récupéré pas mal de clientes qui ne venaient plus. Elles aiment bien ma franchise et j’ai la fâcheuse tendance à directement voir la taille qu’il faut! Je choisis mes collections en fonction de mes coups de cœur: J’aime tout ce que je vends et cela se ressent!

Un conseil pour toute femme ?

La bonne base:  passer le cap d’entrer dans une boutique et passer le cap d’acheter à ce prix. Il vaut mieux en acheter un qui a été conseillé, qui va parfaitement et le laver à la main que d’en avoir 25 qui vont à moitié.

Maison Rutten en 3 mots?

Service, conseil, dynamisme et sympathie (ça fait 4 mais bon, dur de choisir!)!

Dans 5 ans où en seras-tu?

J’espère que je serai toujours aussi motivée et avec des clientes toujours satisfaites.

Un petit plus?

Je travaille aussi pour les prothèses destinées aux les personnes qui ont eu, par exemple un cancer. Je travaille avec des chirurgiennes et avec des associations pour le cancer afin de trouver les meilleures solutions. Bref, un beau défi aussi pour moi 🙂

Passionata, Chantelle, Simone Perele, Implicite, Prima Donna, Marie Jo… Faites-vous plaisir et passez voir cette jeune indépendante très professionnelle! Un sourire, un essai et Delphine fait le reste! Vous en sortirez comblée et j’en connais un qui sera ravi de voir vos achats 😉

L’adresse : Rue Haute 15 Visé

Suivez la page Facebook pour toutes les infos 😉

By Maïté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *