Easy Clothes … le challenge réussi d’une institutrice!

EasyclothesD’institutrice à la vente de vêtements en ligne… une belle transition pour cette jeune liégeoise! Voilà un an qu’Easy Clothes a vu le jour. D’une page Facebook à la création d’un site web, Marine Grosjean a su sortir du lot grâce à son bon goût et à sa rigueur! Je rencontre cette jeune femme dynamique (pour qui Instagram est une deuxième maison) dans son entrepôt situé à Grâce-Hollogne… Bien qu’étant une zone de stockage plus qu’un magasin, j’avais quand même envie de repartir avec toute la collection 😉

Des études d’instit’ à la vente de vêtements … pourquoi une telle transition?

Je n’avais eu, à l’époque, que des contrats d’intérimaire et j’étais, à ce moment-là, sans travail. Passionnée de vêtements et de mode depuis toujours, je me suis dit que ça pouvait être un beau challenge à relever et à vivre!

Comment sélectionnes-tu tes vêtements?

J’essaie d’avoir ce que les autres vendeurs n’ont pas! Je ne veux pas que tout le monde soit habillé de la même façon… Je choisis aussi des vêtements à petits prix, je sélectionne les habits comme si c’était pour moi. J’essaie que chaque collection soit différente. J’ai une préférence pour les pièces avec de la dentelle! Je me fournis en France, en Allemagne, en Italie et en Belgique. Une règle d’or : je me déplace à chaque fois pour toucher les vêtements! Je dois les toucher avant de les acheter et j’essaie un maximum de choses.

Comment fais-tu ta pub?

Via Facebook, Instagram, et maintenant le site web. Nous avons aussi un système de mailing avec notre base de données.

11267981_1082669098428956_1003350598_oQuelle est la particularité du site web?

On peut commander en ligne mais l’acheteur a deux possibilités : soit il paie en ligne directement soit il peut prendre l’option « dépôt ». Dans la deuxième option, je mets de côté sa sélection et il vient au dépôt chercher sa commande et payer sur place. L’avantage: il peut essayer! Beaucoup de ventes en ligne ne permettent pas de faire ça et les clients peuvent être déçus à la réception du colis.

On touche beaucoup plus de monde depuis qu’on a créé le site web! Un site web apporte plus de crédibilité à EasyClothes : une page Facebook c’est un bon tremplin mais les gens se méfient de plus ne plus vu le nombre croissant d’arnaques via ce média.

Pourquoi ne pas ouvrir un magasin?

Cela engendrerait des charges supplémentaires et donc une augmentation de mes prix! Je sais que les gens sont parfois surpris en arrivant au dépôt, ils s’imaginent une vitrine et un « esprit » magasin mais ce n’est pas l’objectif! Le concept est de permettre aux clientes d’essayer mais cela reste une option. Elles peuvent très bien uniquement commander en ligne.

Ton quotidien?

Il y a énormément de personnes qui se lancent mais ne se rendent pas compte du travail que c’est. On est à deux ici pour tenir le rythme! Moi je m’occupe de tout ce qui est en relation avec l’activité, par contre tout ce qui est administratif et la société, c’est mon compagnon, qui sort de 5 ans d’études, qui s’en charge. J’ai donc mon petit génie avec moi. Une fois que la collection est mise en ligne, c’est très chaud d’assurer le suivi! Les 4 jours qui suivent, on se lève à 6h et je retrouve mon lit vers minuit! Ensuite, on ouvre le dépôt 2 longs week-end (du jeudi au dimanche). La troisième semaine on repart en collection! Faire les photos de toutes les tenues, cela prend aussi énormément de temps. On a une photographe qui travaille plus de 30h par mois pour Easy Clothes. Avec la venue du site internet, nous devons être plus exigeants au niveau des photos et des spécificités de celles-ci. Je vous épargne les détails techniques ;).

Qu’est-ce qui te plait le plus?

Choisir les collections! Cela dure 3-4 jours. Nous y allons avec un proche à chaque fois pour avoir un avis en plus. Quand j’ai commencé, j’ai pris peu de pièces puis j’ai pris de plus en plus vu la demande croissante!

11304143_482105548605162_1264282848_n
Tu vends des vêtements mais aussi quelques accessoires… bientôt des bijoux?

J’aimerais trouver une créatrice belge qui fait des  bijoux mais évidemment pas trop cher pour proposer quelque chose de qualité mais je n’ai pas encore trouvé 😉 Je ne veux pas prendre le risque de vendre un produit qui se cassera deux jours après. Je cherche à garder des produits de qualité d’où mon besoin de toucher tout ce que je vais vendre. Cela peut arriver qu’une pièce soit défectueuse car j’achète par lot. Si le cas se présente, l’échange se fait sans problème.

Où sera EasyClothes dans 5 ans?

J’espère que Easy Clothes s’agrandira comme il devra. Nous essayerons de toujours garder le même service client malgré l’agrandissement car c’est une chose très importante. Après, nous avons des projets à long terme, mais on ne va quand même pas tout dévoiler ;).

Un conseil à quelqu’un qui veut se lancer dans la vente en ligne?Capture4

Ne pas croire que c’est facile, il faut vraiment s’investir énormément et être très rigoureux! Et, hélas, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, on ne gagne pas des millions 😉 De plus, maintenant les autorités ne rigolent plus, il faut directement avoir une structure (société ou numéro de TVA) car les contrôles fiscaux arrivent très vite.

Une styliste/magasin que tu aimes?

Isabelle Marant ! Complètement fan de son style et plus particulièrement  des franges ! Et ZARA dans les grandes enseignes!

Une jeune qui a bien les pieds sur terre même si son quotidien est inondé des mots « mode », « vêtements » et « tendance », des termes qui font rêver toutes les fashionistas que nous sommes!

Croyez-moi, un petit tour sur son site ou sur sa page Facebook vous donneront vite l’envie de passer lui faire un petit coucou au dépôt (adresse: Rue Jean Gruslin 12 4460 Grâce-Hollogne)!

By Maïté

2 Comments on “Easy Clothes … le challenge réussi d’une institutrice!

  1. Easy clothes : une enseigne géniale, facile comme l’indique son nom et une chouette fille avec de superbes goûts pour les vêtements pas chers et de bonne qualité.
    Un super concept grâce à l’essayage possible au dépôt pour les méfiantes de l’achat en ligne.
    Bref : que du bonheur!

  2. Bonjour je suis aussi enseignante et depuis un certain temps je suis passionnée par la création de bijoux. Si vous voulez voir quelques créations personnelles vous pouvez aller sur facebook : l’accessoire au féminin. Vous pouvez aussi me contacter par mail : jppmo@hotmail.com. J’espère que vous serez intéressée que mes prix vous conviendront. Cela nous permettra peut-être de vous rencontrer afin de pouvoir discuter. Bonne soirée. Fabienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *